Simon BRYANT

image_pdfimage_print

simon-bryantSimon BRYANT

Ingénieur de recherche (INRAP, Orléans)

Adresse professionnelle

INRAP Centre archéologique d’Orléans, 525 av. de la Pomme de Pin, 45590, Saint-Cyr-en-Val
ArScAn – Sédiment, construction, exploitation et environnement, UMR 7041

Maison de l’Archéologie et de l’Ethnologie
21 allée de l’Université
F-92023 NANTERRE Cedex

simon.bryant@orange.fr

Domaines de recherche

Domaines géographiques

  • France, région Centre – Berry, Blésois et Vendômois.

Domaines thématiques

  • Archéologie de la construction – matériaux et techniques
  • Hydraulique médiévale et moderne – monastique et « laïque »
  • Les constructions religieuses, aristocratiques, domestiques et artisanales – cadre de vie et utilisationv

 

Biographie

Formation et distinctions

  • En cours : Doctorat, Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
  • 2004 : Diplôme des Etudes Approfondies en Archéologie Médiévale, Equipe d’Histoire des Techniques, Université Paris 1 sous la dir. du Professeur Paul Benoît. Intitulé du sujet : La topographie des abbayes régulières du diocèse de Bourges du VIe au XIIe siècle.
  • 1993 : Maîtrise des Sciences et Techniques en Archéologie préventive, Université de Tours
  • 1989 : B.A. Honours Degree « Mediaeval Archaeology », University College London / Institute of Archaeology, Londres.

Emplois et enseignement

  • Depuis 2008 : Ingénieur de Recherches, INRAP (Orléans)
  • 1999 à 2008 : Chargé d’études, INRAP (Orléans)
  • 1993 à Juin 1999 : Projets de recherches et fouilles préventives en France. Contrats et vacations Services Régionaux d’Archéologie, A.F.A.N., C.N.R.S., Centre d’Etudes Médiévales d’Auxerre, Architectes en Chef des Monuments Historiques.
  • Novembre 1989 à 1991 : Chantiers préventifs en Angleterrre

Responsabilités scientifiques et administratives

Organisation de colloques

  • 2007 : Participation à l’organisation du congrès européen « Medieval Europe » tenu à l’INHA en Septembre 2007.
  • 2005 : Coorganisateur de la table ronde « Archéologie et restauration du patrimoine en Seine-Saint-Denis »

Responsabilités diverses

  • 2009 à 2011 : Opération programmée d’études de bâti au château de Blois.
  • 2009 : Assistant par intérim à l’Adjoint Scientifique et Technique sur Orléans. Conception et chiffrage de projets scientifiques et techniques pour des diagnostics et des fouilles en région Centre, suivi des chantiers du terrain jusqu’à la remise des rapports

Bibliographie

Articles scientifiques et chapitres d’ouvrages collectifs récents

  • S. Bryant, sous presse – Le nymphée du parc du Grand-Pressigny (Indre-et-Loire) – des traces d’un système hydraulique de la fin de la Renaissance ? in, actes du colloque « Fabrique et usages du jardin du XIVe au XVIIe siècle : Dessin, techniques, botanique » tenu à Tours du 29 Juin au 02 Juillet, Centre d’Etudes Supérieures de la Civilisation Renaissance, Université de Tours, 2010.
  • S. Bryant, sous presse – De nouveaux regards sur le château de Chambord : L’apport des fouilles archéologiques depuis 10 ans, in, actes du colloque « Les châteaux du Val de Loire, chantiers et découvertes » , tenu à Orléans, le 08 Octobre 2010 (à paraître).
  • S. Bryant, 2008 – Actualités, Vendôme (Loir-et-Cher) : Vendôme, résultats de récentes investigations archéologiques au château, in, Bulletin Monumental, n° 166, fasc. 2, 2008 : 158-163.
  • S. Bryant, 2007 – The nympheum at the castle of Le Grand-Pressigny (Indre-et-Loire, France) – an example of late Renaissance hydraulic engineering. Medieval Europe, Paris 2007. Actes du congrès tenu à l’INHA, Paris, Septembre 2007.
  • S. Bryant, J.-S. Caillou, D. Hofbauer, P. Ponsot, 2007 – Le château de Chambord (Loir-et-Cher) – Un monument trop (peu) regardé. Medieval Europe, Paris 2007. Actes du congrès tenu à l’INHA, Paris, Septembre 2007. Article publié en ligne avec Patrick PONSOT (ACMH) Dominique HOFBAUER, Jean-Sylvain CAILLOU.
  • S. Bryant, 2004 – La collégiale Saint-Etienne de Neuvy-Saint-Sépulchre (Indre). Une étude de la rotonde et de la nef, in : Revue archéologique du Centre de la France, t. 43, 2004 : 171-207.
  • S. Bryant, 2004 – Fouilles au fort Saint-Georges. De la fonction stratégique à l’occupation pacifique, in : Bulletin des Amis du Vieux Chinon, t. X, n° 8, 2004 : 877-892.
  • S. Bryant, 2004 – Actualités, Indre : Neuvy Saint-Sépulchre. Une récente étude de la nef et la rotonde de l’ancienne collégiale (actuelle église Saint-Etienne), in : Bulletin Monumental, n° 162, fasc. III, 2004 : 205-207.
  • S. Bryant, 2004 – Actualités : La Châtre (Indre) : une maison du XIIIe siècle découverte 11-13 rue d’Olmor, in : Bulletin Monumental, n° 162, fasc. II, 2004 : 124-128.
  • S. Bryant, 2002 – Le Fort Saint-Georges, traces archéologiques d’un passé ignoré, in : Bulletin des Amis du Vieux Chinon, t. X, n° 6, 2002 : 611-614.
  • S. Bryant, P. Georges, 2002 – La topographie funéraire de Meung-sur-Loire (Loiret), de l’Antiquité à l’époque Moderne, in : Revue Archéologique du Loiret, n° 27, 2002 : 9-12. Co-auteur avec Patrice GEORGES, anthropologue à l’INRAP.
  • S. Bryant, 2000 – Une cuisine cistercienne : les fouilles de l’abbaye de Noirlac (2000), in : Cahiers d’Archéologie et d’Histoire du Berry, t. 156, n° 4, 2003 : 7-22.
  • S. Bryant, 1998 – Trois édifices médiévaux au cœur du bourg de Saint-Marcel (Indre), in : Revue archéologique du Centre de la France, t. 37, 1998 : 109-137.

Dans le même programme :