Bastien VAROUTSIKOS

image_pdfimage_print
bastien-varoutsikosBastien Varoutsikos
Post-doctorant associé à ArScAn-VEPMO
Adresse professionnelle
Bureau 111F
UMR 7041 ArScAn – VEPMO
Maison de l’Archéologie et de l’Ethnologie
21 allée de l’Université
F-92023 NANTERRE Cedex
b.varoutsikos@gmail.com

Domaines de recherche

  • Identification des réseaux de distribution de matières premières et de technologie au cours du Néolithique pré-céramique au Proche Orient à travers l’analyses typo-technologique et géochimique (pXRF) de collections provenant de sites majeurs tels que Mureybet, Cheikh Hassan, ou Ali Kosh.
  • Interprétation des données dans un cadre méthodologique connectant à la fois SIG et Social Network Analysis.

Depuis plus de 60 ans, la majeure partie des caractérisation géochimiques de pièces archéologiques n’a pas pris en compte la nature techno-typologique de l’échantillon. En identifiant l’origine des différentes séquences de productions représentées sur le site (nodule brut, préforme, plein débitage, outil fini), il est possible d’identifier de nouveaux schémas de distribution et des nouveaux réseaux de distribution « de savoir » qui ne sont pas systématiquement associées au réseau de distribution de matière première.

Recherches en cours
  • ANR GeObs : Recherche et identification des systèmes de diffusion de savoir essentiels à l’explication des nouveaux modèles de développement de Néolithique dit « polycentriques » au Proche Orient, en mettant en valeur l’évolution de la structure de ces réseaux permettant une diffusion rapide des connaissances agricoles à travers tout le Proche Orient.
  • Étude des aspects méthodologiques du pXRF sur collection archéologiques en testant les différentes variables impactant les résultats des analyses.
Terrrains en cours
  • Co-direction de la fouille du site de Bavra-Ablari, Géorgie avec Ana Mgeladze (National Museum de Géorgie).

Parcours professionnel

  • 2015 – Post-doctorant ANR GeObs
  • 2015 Doctorat (Ph.D.) d’Archéologie au sein du département d’Anthropologie de l’université Harvard, USA.

La thèse a porté sur la construction de modèle permettant l’identification de transfert technologique au sein d’assemblages lithiques afin d’explorer les mécanismes menant au développement des premières sociétés agricoles dans le Sud du Caucase. En effet, les scénarios proposés suggèrent à la fois développement indépendant, remplacement de population locale, ou acquisition des techniques agricoles par les populations locales.

  • Co-direction la fouille d’un site Mésolithique-Néolithique dans le sud de la Géorgie,
  • Co-direction de prospections en Arménie, Géorgie, et Iran.
  • Analyse des assemblages lithiques de sites Mésolithique, Néolithique et Chalcolithique (Aratashen, Aknashen, Kmlo-2, Bavra-Ablari).

À travers travers les fouilles de Bavra-Ablari, les prospections en Javakhétie, et les analyses lithiques, cette thèse a permis de proposer  de nouveaux résultats suggérant une Néolithisation du Caucase connectée à  l’arrivée de nouveaux groupes venant de Mésopotamie et interagissant potentiellement avec certains groupes locaux occupant principalement les hauts plateaux.

Instances et expertises patrimoniales

  • 2015- Secrétaire de l’organisation Heritage for Peace : organisation de projets et de conférences sur le thème de la sensibilisation et de la promotion à l’archéologie, ainsi que de la protection du patrimoine culturel dans les zones de conflits.
  • Consultant en patrimoine intangible pour Turquoise Mountain

CV de Bastien Varoutsikos

 


Dans le même programme :