Catherine Marcille

image_pdfimage_print
logo
Catherine MARCILLE
Chargée du suivi et de l’analyse de l’activité opérationnelle,
Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap)
Direction scientifique et technique

Adresse professionnelle
Inrap,
121 rue d’Alésia – CS 20007
75685 cedex 14 Paris
Tél : +33 (0)1 40 08 81 43
Contact:
catherine.marcille@inrap.fr

Fonctions

Chargée du suivi et de l’analyse de l’activité opérationnelle au sein de la sous-direction de l’activité opérationnelle et des méthodes à la direction scientifique et technique

Domaines de recherche

  • Domaines géographiques :
    • Gaule du Nord – Ile-de-France
  • Domaines thématiques :
    • l’occupation rurale durant l’Antiquité

Biographie

Formation

1981 Baccalauréat section D

1986 Licence d’histoire de l’art et d’archéologie – Université de Paris-Sorbonne (Paris IV)

1987 Maîtrise d’archéologie moderne et contemporaine – Université de Paris-Sorbonne (Paris IV)

Thème du mémoire « La restauration dans les bulletins des sociétés savantes du XIXème siècle en France » dir. Ph. Bruneau

  • Pratique des logiciels Word, Excell, File maker, Adobe Illustrator et PowerPoint

Fonctions occupées

  • Archéologue fouilleur qualifié de 1985 à 1989 (Association pour les fouilles archéologiques nationales, Commission du Vieux Paris, Service archéologique départemental des Yvelines)
  • Archéologue responsable de secteur de 1989 à 1994 (Association pour les fouilles archéologiques nationales, Service archéologique départemental des Yvelines)
  • Responsable d’opération, titulaire de l’autorisation de fouille de 1994 à 2002 (Association pour les fouilles archéologiques nationales)
  • Prescripteur, dans le cadre d’une mise à disposition, au service régional de l’archéologie d’Ile-de-France en charge du département de l’Essonne de 2003 à 2005 
  • Chargée de mission « méthode » au sein du pôle méthode et qualité de la direction scientifique et technique de l’Inrap de 2005 à 2010
  • Chargée « du suivi des opérations » au sein du pôle opérationnel de la direction scientifique et technique de l’Inrap de 2010 à 2017 
  • Chargée « du suivi et de l’analyse de l’activité opérationnelle » au sein de la sous-direction de l’activité opérationnelle et des méthodes de la direction scientifique et technique de l’Inrap depuis mars 2017 

 

Description des activités professionnelles

Depuis 2010

  • Lecture pour avis des projets de fouille avant leur remise au maitre d’ouvrage
  • Analyse des offres de fouilles perdues par l’Inrap
  • Conception de modèles de documents (projet scientifique et technique, fiche de fin de phase terrain et projet de phase étude) visant à faciliter et structurer le travail des chefs de projet en région
  • Rédaction de bilans (rapports d’activité, bilan des relations que l’Inrap entretient avec les services archéologiques agréés des collectivités territoriales)
  • Suivi des rapports de fouille en retard
  • Participation aux instances internes de l’Inrap de suivi et d’analyse de l’activité

Expériences de terrain significatives :

  • 1985 « Cour Napoléon du Louvre à Paris (1er arr.) », fouille de vestiges d’époques médiévale et moderne, en contexte urbain sous la direction d’Yves de Kisch et Pierre-Jean Trombetta. Qualité : archéologue fouilleur qualifié (Afan)
  • 1986 « 12, rue de l’abbé de l’épée » à Paris (5ème arr.), fouille de vestiges d’époque gallo-romaine, en contexte urbain Sous la direction de Philippe Marquis. Qualité : archéologue fouilleur qualifié (Commission du Vieux Paris).
  • 1987 « Meulan-Ile-Belle (Yvelines) », fouilles de vestiges d’époque gauloise, en contexte urbain sous la direction d’Yvan Barat Qualité : archéologue fouilleur qualifié (Sady)
  • 1988 «l’Ilot d’Arras» à Paris (5ème arr.), fouille de vestiges d’époques gallo-romaine, médiévale et moderne en contexte urbain 1988, sous la direction de Pierre-Jean Trombetta. Qualité : archéologue fouilleur qualifié (Afan)
  • 1988 «l’Institut Curie» à Paris (5ème arr.), fouille de vestiges d’époque gallo-romaine, en contexte urbain sous la direction de Philippe Marquis. Qualité : archéologue fouilleur qualifié (Ville de Paris)
  • 1989 «l’Institut National des Jeunes Sourds» à Paris (5ème arr.), fouille de vestiges d’époque gallo-romaine, en contexte urbain, sous la direction de Didier Busson et Sylvie Robin. Qualité : archéologue fouilleur qualifié (Commission du Vieux Paris)
  • 1989-1992 « Les jardins du Carrousel à Paris», fouille de vestiges des époques médiévales et modernes sous la direction de Paul Van Ossel. Qualité : responsable de secteur (Afan)
  • 1994 «Le Marché Saint-Germain» à Paris (6ème arr.). Surveillance de travaux. Vestiges d’époque gallo-romaine et médiévale, en contexte urbain. Qualité : responsable d’opération (Afan)
  • 1994 «Château de la Madeleine» à Chevreuse (Yvelines), fouille de sauvetage de vestiges d’époque médiévale dans la cour du château sous la direction de Bruno Dufay. Qualité : responsable de secteur (Sady)
  • 1995 «Le Fief à Cavan», Z.A.C. Sainte Appoline, Courdimanche (Val d’Oise). Fouille de sauvetage urgent. Vestiges de l’époque gallo-romaine et du Haut Moyen-Age en contexte rural. Qualité : responsable d’opération (Afan).
  • 1996 «16, rue de l’école polytechnique» à Paris (5ème arr.). Fouille de sauvetage urgent. Vestiges d’époque gallo-romaine, médiévale et moderne en contexte urbain. Qualité : responsable d’opération (Afan).
  • 1997-1999 « La villa du Nouret » à Tremblay-en France (Seine-Saint-Denis) fouille dans le cadre de la coordination de l’aéroport de Roissy. Fouille d’une partie d’un site laténien et d’un site gallo-romain. Qualité: responsable d’opération (Afan).
  • 1999-2000 « La Mare aux trois Pucelles » à Lieusaint (Seine-et-Marne). Fouille de la partie agricole d’un établissement gallo-romain. Qualité : responsable d’opération (Afan).
  • 2000 «Parc du Levant» / Les Margouillères Lieusaint (Seine et Marne). Fouille d’un relais routier du Bas-Empire. Qualité : responsable d’opération (Afan)
  • 2001 «Les Quarante cinq arpents» Lieusaint (Seine et Marne). Fouille d’une partie de la cour agricole d’un établissement gallo-romain. Qualité : responsable d’opération (Afan)
  • 2001-2002 « Le Bassinet » à Chauconin-Neufmontiers (Seine-et-Marne). Fouille d’un petit établissement gallo-romain. Qualité : responsable d’opération (Afan)

Activité scientifique

1997-2002 : Associée au PCR « L’époque romaine tardive en Île-de-France », notamment aux opérations interdépartementales de la Plaine de France.

2002-2008 : Membre de l’ACR « Organisation et occupation du territoire du nord de la Gaule Lyonnaise »

2000-2017 : Membre associé de l’UMR 7041 « Archéologie et sciences de l’Antiquité, Archéologie de la Gaule, structures économiques et sociales » (CNRS – Maison de l’archéologie et de l’ethnologie René Ginouvès, Nanterre).

Publications

Marcille (C.) 1994 – « Les fortifications de Charles V » in : Les Dossiers d’Archéologie : Grand Louvre, sous les jardins du Carrousel, n°190, février 1994, p 42-49

Marcille (C.) 1994 – « Le château des Tuileries », in : Les Dossiers d’Archéologie : Grand Louvre, sous les jardins du Carrousel, n° 190, février 1994, p 64-71

Marcille (C.) 1995 – « Courdimanche (Val-d’Oise). Deux structures de combustion (séchage ?) dans l’établissement rural gallo-romain et du Haut Moyen Age du Fief à Cavan », en collaboration avec P. Joy, in : Pré-Actes du colloque Paris Les campagnes de l’Ile-de-France de Constantin à Clovis, Paris 1995, p 179-190.

Marcille (C.) 1997 – « Deux habitats gallo-romains dans le Ve arrondissement », in Archéologie en Ile de France, Bulletin de liaison n°6, Direction régionale des affaires culturelles d’Ile de France, Service régional de l’archéologie, 1997, p 7-8

Marcille (C.), Fauchère (N.) 1997 – « La fouille des jardins du Carrousel à Paris, une contribution à la connaissance de l’enceinte dite de Charles V » in I.A.P. Rapporten 11, Zellik 1997, p 155-165

Marcille (C.) 1997 – « Fouille de Courdimanche au Lieu-dit « le Fief à Cavan » (Val d’Oise) », in Bulletin archéologique du Vexin Français n° 29, année 1996, Guiry en Vexin 1997, p 63-71

Coste (M.-C.), Marcille (C.), Monnet (C.), Navecth (A.) 1998 – «Une maison du XVIe s dans un faubourg parisien» et «Une maison de la fin du XVe s dans un faubourg parisien », sous la direction d’Yves Esquieu et Jean-Marie Pesez, in Cent maisons médiévales en France, Monographie du CRA 20, CNRS éditions, Paris, 1998, P 391-397

Van Ossel (P.) 1998 – « Les jardins du Carrousel (Paris). De la campagne à la ville : formation d’un espace urbain», in « Les Documents d’Archéologie Française/Archéologie préventive – Grand Louvre », éditions de la maison des sciences de l’homme, Paris, 1998.

Marcille (C.) 1998 – « Aéroport Charles-de-Gaulle : sauvegarder un tronçon d’aqueduc » in Archéologie en Île-de-France, bulletin de liaison n°7, 1998, p.7

Marcille (C.) 2003 – « Lieusaint, les Margouillères (Seine-et-Marne). Un petit établissement de la fin du IVe s. en bordure de voie romaine de Paris à Melun » in Ouzoulias (P.), Van Ossel (P.) (dir.), Diocésis Galliarum (Document de travail n°6), Paris, 2003, p. 31-47.

Pissot (V.), Marcille (C.) 2006 – « Un ensemble de céramiques du dernier tiers du IIIe s. de la Villa du Nouret à Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis) » in : Van Ossel P. (dir.) Bertin (P.) et Séguier (J.-M.), Les céramiques de l’Antiquité tardive en Ile-de-France et dans le Bassin Parisien, Vol.1 Ensembles régionaux, Diocesis Galliarum (Document de travail n°7), Nanterre, 2006, p. 65-76.

Damour (V.), Marcille (C.), Pissot (V.) 2011 – « Deux structures funéraires ( ?) du IIIe s. mises au jour à Roissy-en-France (Val d’Oise) et Chauconin-Neufmontiers (Seine-et-Marne) » in revue archéologique d’Ile-de-France n°4, 2011,  p.179-199

Koehler (A .) , Marcille (C.) ed. 2016 – « La fouille mécanisée : enjeux méthodologiques et scientifiques : actes du séminaire des 5 et 6 décembre 2007 ». Paris : Inrap, 2016, 80 p. (Les Cahiers de l’Inrap, 4). En ligne, consulté le 27 mars 2017 http://dolia.inrap.fr/flora/ark:/12345/0144989

Marcille (C.) 2016 – « Introduction » La fouille mécanisée : enjeux méthodologiques et scientifiques : actes du séminaire des 5 et 6 décembre 2007 ». Paris : Inrap, 2016, 80 p. (Les Cahiers de l’Inrap, 4) p. 5-8. En ligne, consulté le 27 mars 2017 http://dolia.inrap.fr/flora/ark:/12345/0144989


Dans le même programme :