Assurer la pérennité du LIMC: le corpus numérique LIMC-icon

L’équipe française du LIMC assure désormais la pérennité du Lexicon Iconographicum Mythologiae Classicae (LIMC), ouvrage encyclopédique publié de 1981 à 2009, en enrichissant et en diffusant sur son site LIMC-France (http://www.limc-france.fr) le corpus numérique LIMC-icon.
Le corpus numérique LIMC-icon donne l’accès à des études descriptives et analytiques d’objets archéologiques (grecs, étrusques et romains) servant de support à une représentation mythologique, depuis l’époque mycénienne (XVe s. av. J.-C.) jusqu’à la fin de l’Antiquité (VIIe s. ap. J.-C.). Ces études sont mises en relation avec des images numériques originales et, le cas échéant (notamment lorsqu’il s’agit d’objets aujourd’hui disparus), avec des documents d’archives et des témoignages d’érudits et de voyageurs du passé. Grâce à l’utilisation du thésaurus multilingue TheA (Thésaurus-Antiquité), élaboré par l’équipe, LIMC-icon est interrogeable en français, allemand, anglais, arabe, espagnol, grec moderne, hongrois, italien et russe. LIMC-icon est régulièrement enrichi de documents récemment portés à la connaissance du public, mais aussi selon des axes particuliers, thématiques ou géographiques.

Deux autres ressources, également accessibles sur le site LIMC-France accompagnent le Lexicon et le corpus numérique: LIMC-abrev (intitulés complets des abréviations utilisées dans le LIMC) et LIMC-biblio (notices bibliographiques sur l’iconographie).
Par ailleurs, le respect des standards documentaires pour les données du patrimoine culturel permet d’envisager l’interopérabilité des données de LIMC-icon avec celles d’autres corpus numériques. Deux programmes sont en cours :

  • ObjMythArchéo / Corpus numérique des objets archéologiques à iconographie mythologique du Cabinet des Médailles de la BnF (LIMC-France et BnF) : à partir d’une vaste campagne de prises de vues numériques réalisées par S. Oboukhoff,  photographe de l’USR 3225, ce programme a pour but l’étude et la valorisation – notamment sous l’angle de l’iconographie et du parcours historique et géographique de l’objet antique – des œuvres grecques, étrusques et romaines à iconographie mythologique conservées par le département des Monnaies, médailles et antiques de la Bibliothèque nationale de France. Les données sont diffusées sur le site LIMC-France (http://www.limc-france.fr/) et sur le site de la BnF (Catalogue en ligne des Médailles et Antiques de la BnF). Au-delà de la communauté des chercheurs, ce projet vise aussi à toucher un vaste public, grâce à la réalisation d’une exposition photographique (fin 2016-début 2017: hall de la MAE, puis bâtiment Max Weber) et d’expositions virtuelles thématiques.
  • www.weblimc.org (LIMC-France et Université de Bâle) : il s’agit d’offrir, grâce à l’application des techniques du web sémantique, un accès unifié aux ressources numériques de LIMC-icon et à celles produites par Digital LIMC, institution liée à l’Université de Bâle (Suisse) et ayant pour objectif de mettre en ligne l’index numérique, les images et données accumulées par la Fondation pour le LIMC à l’occasion des publications du LIMC.