Achemenet

image_pdfimage_print

Le site Achemenet.com

Lancé en 1999 par Pierre Briant dans le foulée de son élection au Collège de France, le site Achemenet.com est une plate-forme Internet, qui permet, à la fois, de créer un lieu de communication et d’échanges entre les spécialistes de l’Empire perse achéménide répartis dans de nombreux pays, et de créer un lieu de rassemblement de la documentation existante.

La première mise en ligne du site date de l’été 2000. Il a depuis connu deux refontes, l’une au printemps 2005, l’autre à l’automne 2012. Il est aujourd’hui considéré dans le monde entier comme le site de référence dans les études achéménides.

Accueilli par le Département des Antiquités orientales du Musée du Louvre de septembre 2012 à décembre 2016, il est depuis le mois de janvier 2017 rattaché à l’équipe ArScAn-HAROC (UMR 7041) basée à la MAE sur le campus de l’Université Paris Nanterre. Cette opération de transfert a été validée par une convention passée entre le Musée du Louvre et le CNRS.

La direction du site composée de Pierre Briant et Damien Agut est épaulée par un comité de pilotage international composée de seize membres.

***

Dans sa forme actuelle, Achemenet.com est divisé en cinq rubriques :

  • Sources textuelles: près de 5000 documents rédigés en sept écritures différentes.
  • Musée achéménide: un peu plus de 20 000 documents conservés dans une douzaine de musées en Europe, en Amérique du Nord, en Asie et en Afrique.
  • Sites archéologiques: 4 visites de sites archéologiques
  • Ressources iconographiques: regroupant plusieurs milliers de dessins et de photos de voyageurs ayant parcouru les principaux sites de l’Iran achéménide.

Chaque objet est accompagné d’une fiche descriptive extrêmement détaillée et scientifiquement signée. L’internaute peut visiter une collection, mais aussi créer sa propre archive personnelle (qui sera conservée d’une session à l’autre).

Dans l’attente de l’installation du site sur les serveurs d’Huma-Num, plusieurs milliers de documents sont prêts à venir enrichir ces différentes rubriques (objets achéménides de l’Oriental Institute de Chicago, documents araméens d’Egypte …).

***

Le site est adossé à un programme partagé développé dans le cadre d’ArScAn et à une bibliothèque spécialisée qui a rejoint la bibliothèque de cette UMR. Le programme Achemenet possède aussi une revue en ligne ARTA (Achaemenid Research of Texts and Archaeology) ainsi qu’une série, Persika, éditée chez de Boccard (17 volumes parus).

Le programme Achemenet permet de réaliser une tâche de première importance pour le présent et pour l’avenir. En effet, l’enregistrement, l’archivage et la consultation d’un patrimoine culturel sont aujourd’hui et pour demain des enjeux décisifs du développement de la vie culturelle et scientifique. Le début du XXIe siècle représente un moment particulier où les conditions permettent d’envisager des solutions techniques à des problèmes auxquels l’existence des seuls musées « réels » ne peut répondre : sauvegarder et rendre accessible ce patrimoine. Aujourd’hui les progrès joints de la numérisation, des bases de données et des transferts via Internet rendent possible l’existence de ces conservatoires numériques.

Il est donc de la responsabilité des chercheurs et des institutions de recherches de faire aujourd’hui ce travail de rassemblement, d’archivages et de mise à disposition de ces immenses archives artistiques, archéologiques et culturelles -encore dispersées entre des centaines de lieux et de publications, musées et réserves, catalogues, rapports de fouilles, articles et ouvrages- en impulsant un vaste projet international, où collaborent non seulement les spécialistes du champ considéré (historiens, archéologues, conservateurs de musées), mais aussi les spécialistes venus des sciences humaines et sociales, et des secteurs des sciences et techniques. Telle est la philosophie d’un projet maintenant réalisé partiellement, qui a été et qui sera à l’origine de nombreuses innovations techniques et qui a vocation à essaimer dans d’autres champs de la recherche scientifique.