Architecture

image_pdfimage_print

L’architecture domestique trouve une place privilégiée dans ce thème avec la participation de trois épigraphistes et d’une archéologue de l’équipe au projet sur l’ « architecture du Proche-Orient ancien » dirigé par L. Battini (Maison de l’Orient et de la Méditerranée, Lyon). Ce projet, qui a débuté en 2007, se propose d’étudier l’ensemble de la documentation archéologique et textuelle concernant le bâti en terre de l’ancienne Mésopotamie. Il s’agit d’associer des analyses architecturales rigoureuses, des restitutions volumétriques, des identifications du nom des pièces, des études sur les évolutions intérieures des bâtiments suite aux restructurations, partages ou ventes.

Dans le cadre de sa thèse de doctorat, Y. Wataï rassemble et analyse les textes d’époque néo-babylonien et achéménide en rapport avec les ventes, échanges, locations et constructions de maisons, de manière à étudier l’organisation de l’espace dans l’habitat privé des grandes villes babyloniennes du Ier millénaire av. J.-C.

DSC_0001

Maquette architecturale, Emar (Syrie), deuxième moitié du IIe millénaire av. J.-C., Musée du Louvre (photo M. Esline)


Dans le même programme :