Marie-Christine HELLMANN †

image_pdfimage_print

C’est avec une grande tristesse que nous annonçons le décès de Marie-Christine Hellmann, survenu le 29 décembre 2017.

Marie-Christine HELLMANNMarie-Christine HELLMANN
Directeur de recherche émérite au CNRS
ArscAn-Archéologie du monde grec et systèmes d’information

ArScAn-Monde grec SI, UMR7041
Maison de l’Archéologie et de l’Ethnologie

Domaines de recherche

 

  • architecture grecque antique (architecture des Cyclades – épigraphie architecturale grecque – bibliographie analytique de l’architecture grecque – synthèses – historiographie des architectes en archéologie grecque)
  • histoire des collections et des collectionneurs

 

Formation et parcours professionnel

 

  • 1970-1974 : élève de l’École normale supérieure (Jourdan)
  • 1975-1979 : membre de l’École française d’Athènes. Fouilles à Amathonte de Chypre et à Délos
  • 1980-1985 : chargée d’études au Cabinet des médailles de la Bibliothèque nationale de France. 1983 : thèse de 3e cycle à l’Université Paris I ; 1984-1986 : chargée de cours à Paris IV
  • 1985 : entrée au CNRS comme chargée de recherche à l’Institut de recherche sur l’architecture antique (IRAA)
  • 1990 : thèse de doctorat d’état à l’Université Lyon II
  • 1992 : habilitation accordée par l’Université Lyon II (agrément confirmé en 2008 par l’Université Paris Ouest-Nanterre)
  • 1991-2001 : directeur de recherche avec délocalisation imposée à la Maison de l’Orient Méditerranéen de Lyon II, pour diriger le bureau lyonnais de l’IRAA
  • 2000 : prix « archéologie » de l’Académie d’architecture de Paris
  • 2000-2013 : secrétaire générale de la Société internationale de bibliographie classique, qui gère L’année philologique (UPR 76)
  • 2001 : élection à la direction de la Revue archéologique ; retour au bureau de Paris de l’IRAA en 2002
  • 2004 : arrivée à la MAE, UMR ArScAn
  • 2012 : médaille d’argent du CNRS
  • 2015 : éméritat

 

Choix bibliographique

  • Le Monument aux hexagones et le Portique des Naxiens, Exploration archéologique de Délos, t. 32, Paris/Athènes, 1979 (en co-signature avec Ph. Fraisse).
  • Paris-Rome-Athènes, le voyage en Grèce des architectes français aux XIXe et XXe siècles, catalogue d’exposition Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts, Paris, 1982. Co-commissariat de l’exposition et co-rédaction du catalogue ; traduction américaine en 1983 avec un index nouveau.
  • G. Daux, E. Hansen, avec la coll. de M.-Ch. Hellmann, Fouilles de Delphes II, Le Trésor de Siphnos, Paris-Athènes, 1987
  • Recherches sur le vocabulaire de l’architecture grecque d’après les inscriptions de Délos, Bibliothèque des Ecoles françaises d’Athènes et de Rome n° 278, Athènes/Paris, 1992 (prix Ambatiélos de l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres et prix de l’Association pour l’encouragement des études grecques.).
  • Lampes antiques de la Bibliothèque nationale I : Collection Froehner, Paris, Bibliothèque nationale, 1985 ; Lampes antiques de la Bibliothèque nationale II : fonds général, lampes pré-romaines et romaines, Paris, Bibliothèque nationale, 1987 ; Lampes antiques du Département des Monnaies, Médailles et antiques, III, Fonds général, Lampes chrétiennes, Paris, Bibliothèque nationale de France, 1996 (en co-signature avec C. Trost).
  • Vrai ou faux : copier, imiter, falsifier, catalogue d’exposition Bibliothèque nationale, Cabinet des Médailles, 1988 : co-commissariat de l’exposition et co-rédaction du catalogue. En 1991, 2e édition revue.
  • Delphes, aux sources d’Apollon, catalogue d’exposition au Musée Benaki d’Athènes puis itinérante, 1992, Ecole française d’Athènes (en co-signature avec D. Laroche ; une édition grecque).
  • direction du “ Bulletin analytique d’architecture grecque”, régulièrement publié dans la Revue archéologique depuis le n° 1992/2 et sous la forme d’une base de données cumulative sur http://www.mae.u-paris10.fr/bullarchi/ ; depuis 2010, publication uniquement en ligne, avec mise à jour annuelle.
  • L’architecture grecque, Livre de Poche Références 544, Paris, 1998 ; 2e édition mise à jour en 2007 ; une édition grecque en 2003.
  • Choix d’inscriptions architecturales grecques, traduites et commentées (coll. des Travaux de la Maison de l’Orient, 30), Lyon, 1999.
  • L’architecture grecque, 1 : Les principes de la construction, Paris, éditions Picard, 2002 ; 2, Architecture religieuse et funéraire, 2006 ; 3, Habitat, urbanisme et fortifications, 2010 (en 2011, prix Georges Perrot de l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres, pour ces 3 volumes).
  • coordination de L’architecture grecque, Dossier d’archéologie 343, nov.-décembre 2010, Dijon.

Articles scientifiques et chapitres d’ouvrages collectifs récents

  • « Quartier ou rue  ? La notion de quartier économique spécialisé dans le monde grec : comparaison des données textuelles et archéologiques », in: Esposito A. & Sanidas G.M. (dir.), « Quartiers » artisanaux en Grèce ancienne. Une perspective méditerranéenne, Lille: Presses Universitaires du Septentrion, 2012, p. 23‑37.
  • « Réflexions sur l’architecture politique en Grèce d’Occident », in: Bouffier S. & Hermary A. (dir.), L’Occident grec entre Marseille et Mégara Hyblaea. Hommages à Henri Tréziny, Aix en Provence: Errance – Actes Sud, 2013, p. 137‑151.
  • « Greek Architectural Polychromy », in: Transformations. Classical sculpture in colour, Copenhague, 2014, p. 224‑235.
  • « Les recherches sur le vocabulaire de l’architecture grecque, d’après les inscriptions de Délos, vingt ans après », in: Robert R. (dir.), Dire l’architecture dans l’Antiquité, Aix-en-Provence, 30 octobre 2010, Paris, éditions Karthala, 2015, p. 367‑380.
  • « L’identification et l’interprétation d’une construction grecque, une question de temps ? », in: Zambas C., Lambrinoudakis E., Bournia A. & Ohnesorg A. (dir.), ARCHITEKTON, Mélanges offerts à Manolis Korres, Athènes: Melissa publishing house, 2016, p. 619‑626.

Dans le même programme :