Accueil

Archéologie de la Gaule et du Monde Antique

Présentation

L’équipe a été constituée le 1er janvier 1999, au sein de l’UMR ArScAn. Elle regroupe plusieurs collègues appartenant aux différentes institutions archéologiques travaillant sur l’archéologie de la Gaule dans le monde antique qui sont venus s’y adjoindre progressivement.

Le projet porte sur un espace qui correspond à celui occupé par la Gaule entre le deuxième âge du Fer et le début du haut Moyen Âge. Son objectif est d’appréhender la Gaule dans ses dimensions géographique, chronologique et thématique larges, en travaillant principalement sur les réseaux structurant le territoire et la société, les productions et l’économie, de façon à mettre en évidence ses spécificités dans le cadre du monde antique occidental, mais aussi ses particularismes et ses diversités régionales.

Favorisant sciemment une approche globale de la société gallo-romaine, l’équipe GAMA combine recherches de terrain, publications et réalisations de synthèses. Ses programmes sont organisés autour de deux pivots qui éclairent les orientations fortes de son projet :

Au-delà des thèmes de recherche retenus, l’équipe se distingue par une triple spécificité. La première est liée à sa forte implication dans l’archéologie préventive en métropole. L’interaction entre les opérations conduites par ces intervenants et les thèmes développés au sein de l’équipe constitue un réel atout, renforcé encore par les responsabilités exercées par plusieurs membres de l’équipe au sein de leurs corps d’origine. Une seconde spécificité réside dans le label « Céramologie » qui marque l’équipe. Celle-ci réunit une partie notable des spécialistes reconnus qui œuvrent dans le Bassin parisien ; de même, elle réunit quelques-uns des principaux spécialistes de productions diffusées au niveau international (amphores, sigillées…). Enfin, une troisième spécificité réside dans sa volonté, exprimée dès la création de l’équipe, de développer des « corpus de données » consultables et donc d’être directement utile auprès des chercheurs travaillant sur la Gaule romaine.

Le quinquennal 2012-2017 se place dans une perspective analogue, alliant continuité et changements. Il s’agit de maintenir les résolutions qui dessinent la personnalité de l’équipe, en particulier le choix d’une approche globale de la société, de la réalisation d’outils de la recherche, d’une approche privilégié des axes de recherche consacrés au peuplement, à l’organisation des territoires et au développement économique de la Gaule. Pour autant, il s’agit aussi d’ouvrir davantage encore les approches en inscrivant, chaque fois que cela est possible, les travaux de l’équipe dans une perspective plus large, envisageant la Gaule dans ses relations avec ses voisins (Gaule et provinces occidentales, Gaule et Italie, Gaule et Méditerranée Orientale, Gaule et Méditerranée Occidentale, Gaule et monde germanique).

Bandeau des carnets GAMA
retrouvez l’actualité de l’équipe : Les carnets GAMA