Patrice Rodriguez

image_pdfimage_print
photo rodriguez
Patrice Rodriguez
Chef du service départemental d’archéologie du Val d’Oise (SDAVO)

Adresse professionnelle
Abbaye de Maubuisson,
Rue Richard de Tour,
95310 Saint-Ouen-L’Aumône
+ 33 (0)1 34 64 21 20
+ 33 (0)1 30 37 86 06
Contact: patrice.rodriguez@valdoise.fr

Domaine thématique

Ma recherche porte sur l’évolution des malacofaunes tardi- et postglaciaires dans le Bassin parisien et leur exploitation archéologique en termes chronostratigraphiques et paléoenvironnementaux. Après des années en tant que malacologue, notamment dans les années 1990 sur des chantiers de grands travaux de l’AFAN (A5, TGV Nord, Grand Louvres, Paris-Bercy, etc.), ou comme responsable d’opérations pour des associations locales, ma carrière en collectivité m’a peu à peu éloigné de mes travaux. J’ai toutefois maintenu une activité en parallèle, en particulier sur le site magdalénien d’Etiolles (91), ou encore sur les sépultures collectives néolithiques de Bazoches-sur-Vesles (02) et plus récemment Bury (60), pour lesquelles j’ai tenté d’exploiter les malacofaunes en terme de fonctionnement des monuments et de pratiques funéraires.

Conservateur du Patrimoine, je dirige le service départemental d’archéologie du Val-d’Oise (SDAVO). J’y ai développé notamment une activité d’archéologie préventive importante, qui en fait un des services territoriaux les plus actifs dans ce domaine, et des actions de médiation diversifiées à destination de tous les publics. J’essaie de maintenir sa qualité de lieu ressource et d’accueil des étudiants et des chercheurs et d’y favoriser des travaux sur le territoire en partenariat avec plusieurs institutions.

 

dePlanorbe des alluvions holocènes de Noyen-sur-Seine

Domaine thématique

  • Paléoenvironnement
  • Malacologie
  • Tardiglaciaire et Postglaciaire

Biographie

Formations

1991 : Doctorat d’Ethnologie préhistorique, Université de Paris 1 – Mollusques de fond de vallée : chronologie et paysages du Tardiglaciaire et du Postglaciaire (études de sites archéologiques du centre du Bassin parisien), sous la Direction d’Yvette Taborin. Thèse financée par une allocation de recherche du Ministère de l’Industrie et de la Recherche.

Emplois

  • depuis 2005 : chef du service départemental d’archéologie du Val d’Oise.
  • 1995-2005 : archéologue territorial au sein des services départementaux d’archéologie du Val-de-Marne puis du Val-d’Oise.
  • 1988-1995 : archéologue au sein d’associations ou de l’AFAN.

Contributions diverses

  • 2007-2013 : membre de l’Ecole doctorale d’archéologie de l’Université de Paris I Panthéon-Sorbonne (ED 112).
  • Membre du Projet collectif de recherche Habitats et peuplements tardiglaciaires du Bassin parisien.
  • 2001-2002 : chargé de cours Paléoenvironnement, niveau licence, cursus d’archéologie et histoire de l’art, Université de Paris X.
  • 1998-2011 : chargé de TD Géographie du Quaternaire, enseignement de Préhistoire européenne, niveau licence/L3, cursus d’archéologie et histoire de l’art, Université de Paris 1.
  • 1998-2002 : chargé du TD Stratégie de fouilles en archéologie préventive et échantillonnage archéologique, DEA Environnement et Archéologie Universités de Paris 1 et Paris X, Montpellier et Museum National d’Histoire Naturelle.

Bibliographie sélective

CHABROL, M. CHRISTENSEN, M. OLIVE, A. ROBLIN-JOUVE, P. RODRIGUEZ et A. SAMZUN (2009) – Rive droite, rive gauche : les occupations magdaléniennes d’Etiolles (Essonne). Revue archéologique d’lle-de-France. Vol. 1, n° 1. p. 7-20.

ROBLIN-JOUVE, M. OLIVE, P. RODRIGUEZ, O. BIGNON, C. CHAUSSE, G. DURMARÇAY, Y. LE JEUNE, S. THIEBAULT et J. WATTEZ – à paraître : Les limons fluviatiles du site magdalénien d’Etiolles (Essonne, France). Bilan des recherches sur le contexte physique et naturel des occupations humaines à Etiolles et dans ses environs. Revue archéologique d’Ile-de-France.

RODRIGUEZ (2004) – Apport de la malacologie à l’étude des sépultures : l’exemple de l’allée sépulcrale de Bazoches-sur-Vesles (Aisne). ). In : Sens dessus-dessous, La Recherche du sens en Préhistoire, Recueil d’études offert à J. Leclerc et C. Masset. Revue archéologique de Picardie. N° spécial 21-2003. pp.75-82.

RODRIGUEZ et A. ROBLIN-JOUVE (2004) – Environnement et cadre chronologique de l’implantation magdalénienne. In : Les derniers magdaléniens d’Etiolles : perspectives culturelles et paléohistoriques. Dir. N. Pigeot. Gallia Préhistoire, XXXVIIème supplément, CNRS Editions, Paris, pp. 19-30.

RODRIGUEZ (2006) – Le Val-d’Oise : du milieu naturel au territoire occupé. In : Carte archéologique de la Gaule. Le Val-d’Oise, M. Wabont, F. Abert et D. Vermeersch. Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, Maisons des Sciences de l’Homme, Conseil général du Val-d’Oise. Paris, 2006, pp. 83-87.

RODRIGUEZ et B. DANION (2006) – Breuil côté Jardin. In : Sur les Chemins de la Préhistoire, l’Abbé Breuil du Périgord à l’Afrique du Sud. Collectif. Ed. Somogy. pp. 44-55.

RODRIGUEZ, S. ROBERT et M. WABONT (2012) – Archéologie et forêts dans le Val-d’Oise. Histoire d’arbres, usages et représentation des forêts de Carnelle, Montmorency et l’Isle-Adam. Musée d’Art de d’Histoire Louis-Senlecq. Ed. Gourcuff Gradenigo. pp. 67-82.

RODRIGUEZ – 2015 : 1914-1918. Le Camp retranché de Paris. La forêt mobilisée en Val d’Oise. Brochure. Conseil départemental du Val d’Oise. 36 p.

RODRIGUEZ – 2016 : La consommation des coquillages marins à la période gallo-romaine. In : À la romaine ! Résidence privée, construction publique en Gaule du Nord : Guiry-en-Vexin, Louvres, exposition du 05/11/2016 au 17/09/2017, Archéa, 2016. p. 94-95.

RODRIGUEZ en collaboration avec S. Martin – à paraître : Les données malacologiques. In : l’allée sépulcrale de Saint-Claude à Bury (Oise). Gallia Préhistoire.

 


Dans le même programme :